Le Golf Inverugie a une relation symbiotique avec la nature et opère en maintenant une relation harmonieuse avec l'environnement. Inverugie prend la durabilité et sa responsabilité envers l'environnement très sérieusement. Conformément aux normes élevées du contrôle environnemental écoresponsable, mis en place par la province de Québec.

         Chaque année, Inverugie doit subir une évaluation par un agronome certifié. Ce rapport est envoyé au Ministère de l'Environnement pour discerner si toutes les pratiques et tous les produits sont conformes avec les normes rigoureuses établies par le Ministère.   

            Inverugie emploie également un programme de réduction des pesticides qui implique une utilisation très conservatrice de ceux-ci. De plus, Inverugie utilise des techniques et des pratiques alternatives en implémentant l’élevage responsable et les contraintes de coût. Ce qui peut résulter en le surclassement du contrôle environnemental minimal et les allocations de permis de pesticides imposés par la province de Québec. Ces méthodes incluent des pratiques aussi fondamentales que le type de tondeuse utilisé, la hauteur de la coupe, les méthodes d’irrigation et le niveau de consommation d’eau. Il y a de grands risques d’abus et de gaspillage d’eau en irriguant sans la bonne prévoyance et l’obligation. Inverugie a sa propre source d’eau qui est en fonction depuis 40 ans. En raison de l’assiduité et de l’entretien, l’équilibre naturel de l’étang n’a jamais été perturbé, malgré le fait qu’il est utilisé pour l’irrigation du parcours.

        Il doit être noté que plusieurs espèces d'animaux et de flore ont prospéré depuis 40 ans à Inverugie. Ceci est indicatif de la croissance continue d'une grande biodiversité sur le parcours et autour de celui-ci. C'est un puissant signal que le délicat équilibre environnemental a été affecté par le parcours de golf, et ce, positivement.

         Le grand-père maternel de Wayne McTavish a été une grande influence sur lui et lui a appris comment travailler avec la nature plutôt que contre elle. Douglas était un environnementaliste avant même que le terme existe. Wayne a mis en œuvre l’échange de 85 acres de terres humides à faible coût, au nom de McGowan et Stewart Hopps. Hopps était un environnementaliste local respecté et un membre de l’Ordre du Canada, qui a assisté Wayne dans la transaction.

            Inverugie a été désigné et enregistré comme une réserve faunique par le club de chasse et pêche de Stanstead en 1978

            Ultimement, Inverugie s’engage à gérer la terre comme un refuge et un domaine où les populations et la faune peuvent prospérer simultanément.